La Bouche de Fer

Une nouvelle d’André Héléna

mardi 2 décembre 2008

Nous vous avions déjà parlé de cet auteur des années 50 injustement oublié. Pas tout à fait tout de même, puisqu’il a été réédité il y a quatre ans chez 10/18, puis chez Fanal Noir. Le noir, c’est la couleur qui sied le mieux à cet écrivain. C’était celle de son drapeau, de son désespoir, de sa révolte, des ciels opaques en formes d’horizons bouchés qui le hantaient. Noir par l’alcool aussi…

La nouvelle qui suit, inédite depuis 40 ans, ne recelle pas tous les ingrédients habituels d’Héléna, mais elle symbolise bien ce qui a animé toute sa vie, pour le meilleur et pour le pire : un dégoût romantique de l’argent et de la vie qui s’en accomode.

Nous tenons à remercier chaleureusement la compagne d’Héléna qui nous a confié cette nouvelle.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 115262

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Soleil Noir  Suivre la vie du site Soleil Noir n°03 - Décembre 1990   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License