La Bouche de Fer

Le théâtre de Piscator

lundi 5 mai 2008 par Erich Mühsam

Dans Le théâtre politique (éd. de l’Arche, Paris, 1972), Erwin Piscator cite un projet de « directives pour le collectif de théâtre de la Piscator-Bühne », qu’il attribue à Müsham. Sans doute est-ce un exemple de la « bonne volonté, (du) dévouement à la cause commune et (à) l’esprit de sacrifice (qui) caractérisa fortement la première saison de la Piscator-Bühne » (dixit Erwin Piscator).

1. Le collectif de la Piscator-Bühne est un organe corporatif fondé sur des rapports amicaux. Il est constitué par des amateurs d’art animés d’un esprit révolutionnaire, qui prennent l’engagement mutuel de surveiller le programme et les réalisations de la Piscator-Bühne, de conseiller constamment la direction, et d’assumer la responsabilité commune de la Piscator-Bûhne.

2. Le collectif décide en toute indépendance de sa composition sans autre souci que celui de maintenir le niveau idéologique du théâtre et son efficacité politique. Le nombre des collaborateurs du collectif n’est pas limité. Des collaborateurs du collectif n’est pas limité. Des collaborateurs peuvent être recrutés par cooptation, au besoin pour une collaboration unique et occasionnelle. En règle générale, une collaboration ne peut cesser que sur la base d’un accord amical, entraînant une déclaration commune et publique des parties. Cette déclaration ne prendra jamais un caractère diffamatoire. Les exclusions décidées contre la volonté du collaborateur exclu ne peuvent être prononcées que par le collectif convoqué à cet effet, et à l’occasion d’une cession à laquelle doivent assister au moins dix memebres du collectif, une majorité minimum de sept sur dix étant requise.

3. Le collectif répartit tous les travaux (élaboration et choix définitif du répertoire, organisation du studio, rédaction du programme, etc.) comme il l’entend entre ses membres et entre des commissions formées après examen des compétences et accord mutuel ; dans certains cas, le collectif se réserve de prendre une décision d’ensemble. Le travail collectif n’est ni rétribué ni fixé par écrit selon des normes antérieures à l’expérience.

4. Toute l’activité du collectif et de ses comités est fondée sur les principes fondamentaux du libre consentement, de l’égalité des droits et de la responsabilité individuelle dans la conscience de la responsabilité collective. Il sera laissé à l’initiative personnelle de chaque membre du collectif la part de liberté nécessaire à un travail accompli dans la joie et conciliable avec le concept d’une collectivité fondée sur la camaraderie et une idéologie commune précise. Le poids du travail repose essentiellement sur les épaules des membres de la commission. Le collectif se réunit au moins une fois par mois pour entendre et discuter le rapport de travil des sections et une autre fois pour être informé par la direction de la Piscator-Bühne de l’activité et des projets du théâtre.

Erich Müsham


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 112157

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Partage Noir  Suivre la vie du site Erich Mühsam   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License