La Bouche de Fer
Accueil du site > Partage Noir

Partage Noir

Le collectif Partage noir a édité une collection de brochures photocopiées à la demande au début des années 1990. Ce sont ces brochures que ce collectif se propose d’éditer à présent sur internet.

Articles de cette rubrique


Brochure PDF

Erich Mühsam (Partage Noir)

mardi 1er juin 2010 par Partage Noir

Triste paradoxe pour Erich Mühsam que d’être à la fois l’écrivain anarchiste le plus mal connu et l’un des plus contreversés ! Le plus mal connu, car son œuvre n’a fait l’objet d’aucune étude véritable en France. Même dans les milieux germanistes, on se contente d’évoquer ses liens avec des auteurs expressionnistes et c’est tout. Un des plus controversés dans le mouvement anarchiste car ses multiples erreurs (reconnues à chaque fois pourtant) n’ont pas manqué de suciter la méfiance, voire l’hostilité, envers un militant qui a fini par apparaître comme une sorte de cryptocommuniste.



La République des conseils de Bavière (1919) (La République des conseils de Bavière (1919))

samedi 20 décembre 2008
Dans les années 1918-1919, les répercussions de la Révolution russe furent considérables. L’agitation toucha de nombreux pays d’Europe, notamment l’Allemagne. Ses insurrections étaient suivies avec attention par tous les militants révolutionnaires, y compris en Russie. Mais le soulèvement y fut (...)


Introduction (Varlet - 1794. Gare l’explosion !)

lundi 1er décembre 2008

« Gare l’explosion » est un texte souvent cité, notamment dans les ouvrages anarchistes. C’est, pourrait-on dire, devenu un classique de la subversion ! Pourtant ce texte n’avait jamais fait l’objet d’une réédition intégrale depuis 1794. Son auteur, Jean-François Varlet n’a pas fait non plus l’objet d’une étude en français, nous nous contenterons de résumer sa biographie.



Gare l’explosion (Varlet - 1794. Gare l’explosion !)

Périsse le gouvernement révolutionnaire, plutôt qu’un principe.
lundi 1er décembre 2008

Du 15 vendiémiaire. L’an III de la République Française, une & indivisible.



Avant-propos (Patagonie 1921 - Grèves et massacres)

mercredi 29 octobre 2008 par Alex Matin

Fin 1921, une imposante grève éclata dans le Sud de l’Argentine. Cette grève, impulsée par des anarchistes, impliqua surtout des travailleurs ruraux ; tout le territoire de Santa Cruz était paralysé. La réaction du gouvernement (démocratiquement élu) fut terrible : un corps expéditionnaire de l’armée fut envoyé pour réprimer ces grèves. Plus qu’une répression, ce fut un massacre ; entre 1.000 et 1.500 travailleurs furent fusillés.



Erich Mühsam (Erich Mühsam)

mercredi 1er octobre 2008 par Partage Noir

Triste paradoxe pour Erich Mühsam que d’être à la fois l’écrivain anarchiste le plus mal connu et l’un des plus contreversés ! Le plus mal connu, car son œuvre n’a fait l’objet d’aucune étude véritable en France [5]. Même dans les milieux germanistes, on se contente d’évoquer ses liens avec des auteurs expressionnistes et c’est tout. Un des plus controversés dans le mouvement anarchiste car ses multiples erreurs (reconnues à chaque fois pourtant) n’ont pas manqué de suciter la méfiance, voire l’hostilité, envers un militant qui a fini par apparaître comme une sorte de cryptocommuniste.



Problèmes de la dictature jacobine (Terreur & dictature jacobine (1793-1794))

mardi 30 septembre 2008 par E. Axenberg
Ce sujet pose quelques problèmes méthodologiques. Un problème chronologique tout d’abord : la période effective de la dictature s’étend à peu près entre mai et juillet 1794. Avant, on assiste surtout à sa mise en place. Ensuite, il y a un problème sociologique : lorsqu’on parle de pouvoir jacobin, (...)


La FORA dans le mouvement syndical argentin

Les prémices (La FORA dans le mouvement syndical argentin)

vendredi 19 septembre 2008 par Partage Noir
La première section de l’AIT en Argentine date, selon José Ingenieros de 1811. En 1812, une « section française » (qui rassemblait néanmoins des militants de diverses nationalités) fut constituée et plusieurs autres sections furent fondées en 1873-1874. Les sections reflétaient en leur sein les divisions (...)


L’idéologie jacobine (Terreur & dictature jacobine (1793-1794))

lundi 21 juillet 2008 par E. Axenberg
L’idéologie des jacobins est souvent considérée comme l’aspect le plus important de leur pouvoir, mais celle-ci n’était pas uniforme. On minimise aujourd’hui l’influence des sociétés de pensée et de la franc-maçonnerie comme lieux d’apprentissage de ces cadres politiques. Il semble que leur formation (...)


Jacobins et milieux populaires (Terreur & dictature jacobine (1793-1794))

lundi 21 juillet 2008 par E. Axenberg
Tout autant que les défaites militaires du début de l’année 1793, la poussée des Sans-culottes est présentée comme la cause directe de la dictature jacobine. Nous ne détaillerons pas ici les raisons de ces insurrections parisiennes, notons seulement qu’à partir de 1791 le mouvement populaire se (...)




Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 112227

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Partage Noir   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License