La Bouche de Fer
Accueil du site > Vidéos & sons

Vidéos & sons

Articles de cette rubrique


Sous le signe Libertaire (Vidéos & sons)

dimanche 6 juin 2010

Des prises des premiers jours de la Guerre Civile à Barcelone s’intercalent avec épisodes mis en scène du village aragonais Pina de Ebro. Les acteurs amateurs (Grup Art Lliure) montrent au jour le jour dans le village, où les anarchistes ont mis en place la collectivisation de l’agriculture. La structure du documentaire est le ’ film à l’intérieur du film ’ : une équipe de caméra fait un reportage sur la collectivisation à l’Aragon.



Siné Hebdo : Un an et toutes ses dents (Vidéos & sons)

jeudi 10 septembre 2009

Lancer un nouvel hebdo, en trois semaines et en plein été : le pari paraissait impossible. C’était compter sans la rage de Siné, qui venait de se faire virer comme un malpropre de Charlie Hebdo, et compter sans l’amitié, l’envie de tous ceux, anonymes ou connus, qui trouvaient cette situation arbitraire, donc inadmissible. La contre-attaque fut cinglante, elle s’appela Siné Hebdo. Le succès fut au delà de toute attente : 140 000 exemplaires vendus dès le premier numéro, le 10 septembre 2008.



Berthold Bartosch - Cinema Animation 1932

L’Idée (1932) (Vidéos & sons)

mardi 9 juin 2009

Berthold Bartosch, fasciné par « L’idée » a une idée : celui de réaliser un film d’animation depuis l’œuvre de Frans Masereel.

Il construit dans un réduit le plus petit studio d’animation du monde et se colle à la tâche.

Les personnages et les décors du film sont composés de plusieurs couches de différents types de papier allant du semi-transparent au carton épais. Les effets spéciaux comportent des halos, de la fumée et du brouillard et sont faits de mousse de savon étalée sur des glaces posées les unes sur les autres et éclairées par de faibles ampoules électriques de 30 watts. L’ouvrage lui prit 3 années. 3 années où, seul, il faisait ses découpages, la mise en scène, ses « trucages », ses photos avec jusqu’à 18 surimpressions pour une seule image.

« L’Idée » a été montré en décembre 1931 au cinéma Studio Raspail à Paris.



USA, 1988, color & B&W, 50’

Sacco & Vanzetti (Vidéos & sons)

True Story of Sacco and Vanzetti
lundi 4 mai 2009

Malgré le titre alléchant, ce film, par ailleurs très soigneusement conçu par un programme de télévision bien connu (TV History Channel), confirme tout simplement les hypothèses précédemment émises par le Comité de Défense et reprises par Giuliano Montaldo dans son film sur l’affaire : l’anomalie dans le choix des jurés, la mauvaise foi du Procureur Katzman, l’alibi de Vanzetti, les aveux de Celestino Madeiros, l’inflexibilité du Gouverneur du Massachusetts et ainsi de suite.



Film de Christian Mottier (1970)

Les Anars (Vidéos & sons)

vendredi 20 février 2009

Temps Présent réalise un reportage en 1970 sur les anars dans différents pays d’Europe occidentale et notamment l’Espagne, la France et l’Italie (avec Maurice Joyeux, Liberto Sarrau, Maurice Laisant, Amedeo Bertolo et Eliane Vincileone).



Réalisation : Daniel Künzi 2002

La Suisse et la guerre d’Espagne (Vidéos & sons)

vendredi 20 février 2009

Plus de 800 Suisses se sont engagés dans les Brigades Internationales. Des milliers de citoyennes et de citoyens helvétiques participèrent à des manifestations concrètes en vue d’aider l’Espagne républicaine. Ce documentaire leur donne la parole. La Suisse est le seul pays à avoir poursuivi systématiquement les Brigadistes. En février 1938, des militants furent mêmes condamnés à des peines allant jusqu’à un an d’emprisonnement, pour avoir favorisé l’enrôlement dans les Brigades internationales. Ils n’étaient pas les seuls à être réprimés, puisque les arrêtés du Conseil Fédéral d’aout 1936, interdisaient de faire de la propagande en faveur du gouvernement républicain. Ce qui se traduisit par des mesures de censure cinématographique,le séquestre du compte de chèque du « Réveil anarchiste », interdiction de paroles à des orateurs, etc… Un arsenal de mesures liberticides empruntés aux régimes dictatoriaux.



La Colonne Durruti (Vidéos & sons)

jeudi 4 décembre 2008

Film d’époque sur la Colonne Durutti. La plus célèbre colonne de combattants anarchistes formée au cours de la guerre d’Espagne. Menée par Buenaventura Durruti de la mi-36 jusqu’à sa mort le 20 novembre de la même année, cette colonne joue un rôle crucial dans le maintien de la République à Madrid face à la montée du fascisme. « Ce ne serait vraiment pas la peine de se déguiser en soldat si l’on devait se laisser à nouveau gouverner par les pseudo-républicains de 1931 ; nous consentons à faire de grandes concessions, mais n’oublions jamais qu’il nous faut mener de front la guerre et la révolution. »



Foi d’anar : Maurice Joyeux. Paris : 1984.

Maurice Joyeux (Vidéos & sons)

mardi 6 mai 2008

Né le 29 janvier 1910 à Paris, Maurice Joyeux est une figure marquante de l’anarchisme français. En 1936, il participe aux occupations d’usines et anime le Front Révolutionnaire. 1938 : encore six mois de prison pour violences. Réfractaire à la guerre, il est arrêté en 1940 et condamné à 5 ans de prison. Incarcéré au fort de Montluc (à Lyon), il s’évade après avoir fomenté une mutinerie, mais il sera repris et finalement libéré en 1944. Dès la libération, il s’emploie à la reconstruction de la Fédération Anarchiste et à l’édition du « Libertaire ». Il milite aussi activement dans le syndicat (CGT-FO). Maurice Joyeux participe à la reconstruction de la F.A autour du nouveau journal « Le Monde Libertaire » et de sa librairie qui verront le regain des idées libertaires, suscité par mai 68. Avec sa compagne, Suzy Chevet, et le groupe Louise Michel, il crée « La Rue », revue d’expression culturelle libertaire. En 1981, il est le premier invité de Radio libertaire (radio libre de la F.A, à Paris). Il meurt le 9 décembre 1991.



Un film de Juan Gamero, Espagne, 1997

Vivre l’utopie (Vidéos & sons)

lundi 5 mai 2008

Soixante ans après, de vieux anarchistes espagnols racontent le rêve éveillé des quelques mois qu’ils ont vécu sous le communisme libertaire : l’abolition de l’argent, de la propriété, des chefs imposés, la volupté de la solidarité et l’ivresse de la fraternité.



Film d’Hélène Châtelain (1995/1997)

« Nestor Makhno, un Paysan d’Ukraine » (Vidéos & sons)

jeudi 1er mai 2008

Entre 1917 et 1921, la bourgade de Goulaï Polie, à l’Est de l’Ukraine, fut le centre d’un mouvement révolutionnaire paysan qui lutta d’abord contre les occupants austro-hongrois (après la signature du Brest-Litovsk), contre les Blancs puis contre l’armée Rouge commandée par Trotsky, avec laquelle il s’était précédemment allié. La figure emblématique de ce mouvement était Nestor Makhno, né à Goulaï Polie, mort en exil en France.





Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 113878

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Vidéos & sons   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.8 + AHUNTSIC

Creative Commons License